publier sur facebook

Article rédigé par : Lucas de Gen'K Conseil

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui indispensables pour les franchises souhaitant développer la visibilité de leurs points de vente. Mais, alors que la concurrence s’accroît chaque jour, limitant la visibilité de vos publications auprès de vos abonnés, une question subsiste : quand publier sur Facebook et Instagram ?

En effet, il est essentiel de diffuser vos contenus au bon moment afin d'obtenir la meilleure portée possible. Concrètement, il s’agit de faire en sorte que vos posts soient vus par un maximum d’utilisateurs. Chaque publication doit aussi générer un engagement élevé, en incitant votre communauté à “liker” ou à commenter, par exemple.

Étude de cas : Stratégie de marketing multi local pour les franchises McDo

Pour y parvenir, le choix du meilleur moment pour publier est donc primordial… Mais comment le définir ? . Dans cet article, nous allons vous présenter les différents facteurs à prendre en compte pour publier du contenu au bon moment. Vous aurez ainsi les clés pour optimiser la diffusion naturelle de votre message auprès de votre communauté.

Publier sur Facebook et Instagram : choisissez le bon moment pour maximiser votre visibilité

Aussi basique que cela puisse paraître, les meilleurs moments pour publier sur les médias sociaux sont ceux où vos clients ou abonnés sont en ligne. Certaines heures de la journée sont plus bénéfiques que d’autres pour votre activité et elles varient selon la plateforme. En effet, en fonction du réseau social, il apparaît des créneaux horaires plus propices que d’autres à la communication. De ce fait, la meilleure tranche horaire pour publier sur Facebook n’est pas forcément la même que celle sur Instagram.

Quand publier sur Facebook ?

Pour une visibilité maximale de vos publications auprès de vos abonnés, la meilleure tranche horaire pour publier sur Facebook se situe en semaine, entre 13 h et 16 h. Cela correspond aux temps de pause pendant les heures de bureau où les utilisateurs s’accordent un instant pour consulter leur fil d’actualité. Cependant, le meilleur moment pour publier sur Facebook, que ce soit en termes de portée, mais aussi d'engagement de votre communauté, est le dimanche à 15 h. En effet, c’est le week-end que l’on observe le plus haut taux d’engagement sur Facebook.

De façon plus globale, les meilleurs jours pour publier sur le réseau social n°01 sont le jeudi, le vendredi, le samedi et le dimanche. À l’inverse, le mardi est le jour le moins favorable.

Quand publier sur Instagram ?

Contrairement à Facebook, les meilleures heures pour publier sur Instagram se situent durant le déjeuner, de 11 h à 13 h, et le soir de 19 h à 21 h. Cette différence s’explique certainement par le fait que le réseau social est optimisé pour une utilisation sur mobile. Les utilisateurs ne sont donc généralement pas connectés à Instagram pendant leurs heures de bureau. Les meilleurs jours pour publier sur cette plateforme sont le lundi, le mercredi et le jeudi. C’est le mercredi où le niveau d’engagement semble être le plus élevé. Cependant, la période idéale pour communiquer et maximiser sa portée et son engagement est le samedi à 17 h. De son côté, le dimanche apparaît comme le jour de la semaine le moins favorable pour s’exprimer sur Instagram.

Toutefois, le choix des heures pour diffuser votre contenu sur les réseaux sociaux et toucher efficacement vos communautés varie en fonction de chaque réseau social et des habitudes de ses utilisateurs.

Testez vos contenus en les publiant à des horaires différents ...

Afin de déterminer le moment idéal pour publier sur un réseau social, la meilleure solution consiste à effectuer des tests. Pour cela, il suffit de poster une même publication à des horaires et jours différents et d’observer les résultats en termes de portée, mais aussi d’engagement. Les outils d’analyse d’audience comme Facebook Insight vous permettent de faire ce type d’analyse.

L’idéal est d’effectuer ce test avec différents types de publications : offres promotionnelles, humour, jeu concours, vie du point de vente… Vous pourrez alors définir quels sont jours et horaires qui correspondent le mieux à chaque type de post.

Il faut également tenir compte du comportement de vos concurrents. Analysez à quels moments ils obtiennent le meilleur taux d’engagement avec leurs publications. Il est fort probable que ces horaires soient également efficaces pour vous ! Vous pouvez également publier lorsque vos concurrents restent silencieux et observer si cela a un impact sur votre activité.

Gardez cependant à l’esprit que chaque plateforme est différente. Il faut donc effectuer ces tests indépendamment sur chacune d’entre elles.

Favorisez une publication de qualité plutôt que la quantité

Ce n’est pas parce que l’on connaît les meilleures heures de publication qu’il faut obligatoirement communiquer à ces moments -là. En effet, sur les médias sociaux comme ailleurs, la qualité doit prévaloir sur la quantité.

La règle essentielle à respecter est : “si vous n’avez rien à dire, ne dites rien ”. En suivant ce principe, vous allez pouvoir travailler efficacement sur votre notoriété et sur la qualité de vos contenus.

Favorisez des contenus à forte valeur ajoutée

L’erreur que font de nombreuses entreprises est de “s’obliger” à communiquer tous les jours sur leurs réseaux sociaux. Or, si votre activité ne justifie pas une communication quotidienne, l’impact risque d’être négatif… Avec une communication “forcée”, vous risquez de pousser votre communauté à se détourner de vous.

En effet, si vous diffusez trop souvent du contenu promotionnel ou avec peu de valeur ajoutée sur le fil d’actualité de vos abonnés, vous risquez de porter atteinte à votre image de marque et à leur intérêt pour vos produits. De plus, dans un environnement où tout le monde s’exprime constamment, la rareté intrigue et provoque la curiosité plus efficacement.

Imaginez une page Facebook qui publierait chaque jour un post du type : “Profitez d’une réduction de −10 % sur…” ou “Venez découvrir notre nouvelle gamme de produits…” Un tel surplus de messages promotionnels serait mal perçu par les internautes. 

Les réseaux sociaux sont des outils marketing, c’est vrai, mais l’aspect relationnel ne doit en aucun cas être négligé.

C’est particulièrement le cas pour un point de vente, qui s’adresse avant tout à une clientèle de proximité... Une proximité qu’il doit aussi cultiver sur les médias sociaux, en créant du lien avec sa communauté et en lui proposant des contenus utiles. Un magasin de bricolage peut par exemple partager des astuces ou des tutos pour fabriquer ou réparer des objets du quotidien. On sort ainsi du cadre de la “publicité” pure et dure pour mettre en place une relation donnant-donnant.

Dans un espace de communication de plus en plus concurrentiel et saturé d’informations sans réelle valeur, il est de plus en plus difficile de capter l’attention des utilisateurs de réseaux sociaux très « visuels » comme Facebook et Instagram. En espaçant dans le temps vos publications, vous pourrez produire du contenu de qualité, original et surtout en adéquation avec les attentes de vos cibles.

Tous ces critères sont essentiels si vous désirez susciter de l’engagement auprès de vos communautés par le biais de réactions, partages ou commentaires. Vous serez ainsi en mesure de développer efficacement la portée organique de vos messages tout en travaillant sur votre image de marque.

Variez vos formats de publication

Les médias sociaux ont beaucoup évolué et ils offrent aujourd’hui une panoplie d’outils pour publier des contenus variés et originaux. Si le texte a toujours son importance, le visuel est roi sur le web. Les images et les vidéos ont une forte capacité à attirer l’attention, tout en suscitant de l’engagement de la part des internautes. De jolies photos ou des vidéos soignées peuvent donc vous aider à sortir votre épingle du jeu !

D’autres formats ont acquis une grande popularité au cours des dernières années, et notamment les stories. D’abord popularisées par Snapchat puis reprises par Instagram, ces publications éphémères (qui restent généralement en ligne 24 heures) sont très appréciées.

Pour toucher plus de personnes et agrandir votre communauté, pensez également aux publicités sur Facebook ou Instagram. Ce type de campagne a l’avantage de permettre un ciblage très précis de votre audience. Enfin, les contenus interactifs, comme les quiz, les jeux ou encore les sondages, sont intéressants, dans la mesure où ils génèrent beaucoup d’engagement.

En variant votre jeu et en exploitant différents formats, vous pourrez ainsi animer votre communauté sans lasser et renforcer le lien existant avec votre clientèle.

Adaptez-vous à votre audience

Le monde des réseaux sociaux est un monde qui évolue sans cesse et très vite. Il est donc essentiel d’étudier et de s’adapter régulièrement à son audience afin de rester en adéquation avec ses attentes du moment.

Pour cela, il faut bien connaître les caractéristiques de sa communauté et tester régulièrement de nouveaux types de contenus. On peut ensuite analyser les résultats pour affiner sa communication.

Plusieurs critères doivent être examinés :

  • Des critères socio-démographiques : quel est l’âge, le niveau de revenu, ou encore le secteur d'activité de votre client type? Par exemple, une chaîne de restauration rapide ciblera probablement des personnes jeunes, sans conditions de revenu particulières.
  • Des critères géographiques : au sein d’une franchise, chaque point de vente cherche à attirer des clients dans sa zone de chalandise. Les membres de votre communauté sur les réseaux sociaux doivent donc vivre, de préférence, dans votre secteur géographique.
  • Des critères comportementaux : par exemple, vos clients sont-ils plus souvent sur leur ordinateur ou sur leur smartphone? Dans le second cas, la mise en place d’une campagne drive to store peut s’avérer très bénéfique.

En vous intéressant à ces différentes questions, vous pourrez construire le planning de publications le plus efficace possible.

Il sera donc beaucoup plus simple de créer du contenu adapté et de le diffuser au bon moment et au bon format auprès de vos clients et prospects.

En conclusion, même s’il existe des jours ou horaires plus efficaces que d’autres pour communiquer sur les différents réseaux sociaux, il est essentiel d’analyser le taux d’engagement et la portée de vos publications pour découvrir les moments optimaux de prise de parole sur Facebook ou Instagram. Il faut cependant garder à l’esprit que chaque entreprise est différente et ses communautés le sont également. De plus, les plateformes modifient souvent leurs algorithmes, il est donc important de rester informé de ces changements et de tester de nouvelles tranches horaires ou types de contenu pour affiner sa communication. Publier sur les réseaux sociaux à des heures ou des jours moins populaires peut également être une solution pour toucher des utilisateurs que vous n’auriez pas touchés habituellement et donc d’augmenter votre base d’abonnés. Bien connaître ses cibles et expérimenter régulièrement sont les clés pour être certains de publier sur le bon réseau social et au bon moment. À vous de jouer!

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>